Home Actualités Mini-Drones Faits divers Survol des réserves naturelles : y’a pas que les drones qui trinquent...

Survol des réserves naturelles : y’a pas que les drones qui trinquent !

319 views
0
SHARE

Depuis quelques temps, tous les départements cantonaux de protection de la nature commencent à s’exciter contre les pilotes de drones, mais pas seulement : les pilotes d’hélicoptères sont maintenant également dans le collimateur de l’OFAC et des garde-faunes.

C’est le site du 20 minutes qui nous l’apprend : le célèbre parc aquatique «Aquaparc», très connu des romands, et situé au Bouveret (juste à coté de la réserve naturelle des Grangettes, à l’extrémité est du lac Léman) ne va pas pouvoir mener à bien l’organisation d’un évènement important de leur saison estivale, car des autorisations pour des vols de livraison en hélicoptère ont été catégoriquement refusés.

Et les dirigeants d’Aquaparc s’en plaignent sur le site du journal gratuit : «Il n’aurait pourtant fallu que 5 minutes (…), sans même se poser. Mais les hélicoptères de l’armée, eux, ne sont pas interdits de vol quand ils se posent régulièrement sur la plage du Bouveret.» selon le responsable com’, avant que la directrice n’ajoute : « Nous avions pourtant fait un pas en direction de l’OFAC, qui n’a fait preuve d’aucune écoute et nous empêche ce moment fort en pleine saison haute »

Depuis plusieurs années, nous pensons que l’OFAC est en plein déni sur l’augmentation du nombre d’utilisateurs de l’espace aérien, et notamment les dronistes (ça fait deux ans qu’on entend le même chiffre de 20’000 dronistes), et on voit maintenant qu’ils traitent les pilotes d’hélicoptères exactement comme les pilotes de drones multicoptères. Toutefois, la réponse officielle est toujours «On attends la législation européenne …».

Ben alors vivement qu’elle arrive !

Commentaires