SHARE

L’info avait déjà fuité en mai dernier dans le reportage de Gilles Miélot sur Léman Bleu, réalisé lors de notre sortie au jet d’eau , mais c’est officiel depuis ce lundi 31 juillet : trois dirigeants (donc membres du comité) d’Airshoot Suisse (aujourd’hui la première association de pilotes de drones-multicoptères en Suisse Romande, forte de plus de 60 membres), à savoir, Edouard Haegi mais aussi le vice-président Fabrice Lombard et même le président Gérard Koymans viennent de fonder Drone School Suisse, une nouvelle entreprise de formation et de services aux utilisateurs de drones multicoptères.

Assez de « grain à moudre » !

Après trois ans à évoluer dans ce monde complexe et très évolutif des drones multicoptères, les fondateurs de cette nouvelle entreprise en sont arrivés au constat que, d’une part l’offre de formation proposée en Suisse Romande est insuffisante ou surdimensionnée … et d’autre part, toutes les connaissances acquises mois après mois durant les activités de l’association nous permettent aujourd’hui de proposer des prestations d’apprentissage empreintes des valeurs qui font sa réputation : Sérieux, respect des règles et des lois, prudence, transparence … qui seront les premières valeurs enseignées à tous les élèves de Drone School Suisse.

Membres impliqués

De plus, les membres de l’association sont intégrés à cette nouvelle aventure, car …

  • D’une part ils profitent de 10% de reduction en permanence sur l’ensemble du catalogue de prestation. (La cotisation doit être à jour !)
  • D’autre part, ils peuvent être recrutés pour recevoir une formation de coachs, pour pouvoir ensuite travailler pour l’école. En effet, les coachs doivent faire partie d’Airshoot Suisse, défendre ses valeurs, et nous avoir prouvé lors des activités qu’ils étaient en accords avec les principes de l’association.

Une nouvelle alternative

Bien entendu, les «noobs» peuvent aussi simplement devenir membres de notre association et à l’occasion de chaque sortie, c’est de nombreux pilotes qui sont prêts à partager leur expérience et leurs bons conseils, mais cette formule ne convient pas à tout le monde, et une session de formation, construite de manière plus classique, répondant aux codes actuels de la formation, peut parfois être plus efficace pour l’élève, en attente d’un cadre plus studieux et strict.

Et ce n’est que le début !

De plus, ce qui est déjà disponible aujourd’hui n’est en réalité qu’un maigre aperçu de toutes les idées et envies d’extensions qui émoustillent déjà les fondateurs de Drone School Suisse. Comme qui dirait … «Stay Tuned !»

Pour visiter le site : droneschool.ch

Commentaires